Publics en difficulté et intervention sociale
TRS103


Objectifs pédagogiques

-•       Comprendre dans une perspective historique la construction sociale des catégories (« chômeurs » ; « âgés » ; « migrants » ; handicapés ; « grande exclusion » ; etc.) ;

•       Identifier les principaux publics pris en charge par des dispositifs d'insertion sociale et professionnelle : connaître les caractéristiques de ces publics et leur évolution ;

•       Repérer et analyser les différentes formes d'exclusion sociale, les effets sociaux de ces catégories ;

•       Analyser les représentations sociales de ces publics : celles véhiculées par les professionnels, le grand public, les siennes et les personnes constituant ce public ;

•       Repérer et analyser les dynamiques de socialisation, d'insertion qu'elles soient individuelles ou collectives.

Public et conditions d'accès

Prérequis : titulaires d'un diplôme bac +2 national en sciences humaines des diplômes de premier cycle du Cnam ou d'un autre diplôme homologué de niveau III ; un diplôme scientifique ou technique pourra être accepté à condition que le candidat justifie d'une expérience dans le domaine couvert ; aux personnes justifiants d'une expérience professionnelle dans le domaine de l'insertion d'au moins trois ans et suffisante pour valider leurs acquis dans le cadre prévu par le décret de 1985. Public concerné : ce diplôme s'adresse à des personnes qui exercent ou envisagent d'exercer des responsabilités d'encadrement de direction ou d'ingénierie de projets au sein d'une structure visant l'insertion des publics en difficulté

Compétences

Connaître les processus de construction de la société salariale, les principales formes de segmentation du marché du travail et les principales formes de ségrégation sociale et culturelle ; identifier les principaux effets sociaux du chômage et les principales caractéristiques des trajectoires d'exclusion sociale ; s'approprier les outils mobilisés par les différents acteurs dans l'activité d'insertion ; comprendre les enjeux éthiques de l'intervention sociale.

Méthodes de validation

Les étudiant.e.s choisissent en début de cycle l'une des 5 catégories : public des « chômeurs » ; « âgés » ; « migrants » ; handicapés ; « grande exclusion ». Constitué.e.s en groupe, il.elle.s s'engagent collectivement dans la réalisation d'un travail commun, qui se traduit par la production d'un rapport de synthèse écrit et d'une soutenance de celui-ci devant un jury et l'ensemble des étudiant.e.s.

Sujet du rapport de synthèse (écrit collectif) :

Concernant le public choisi (« chômeurs » ; « âgés » ; « migrants » ; handicapés ; « grande exclusion »), votre groupe constitue une documentation et mène une enquête auprès de professionnels ou du public en question (deux interviews au minimum) en vue de l'établissement d'une synthèse écrite et d'une soutenance orale de cette synthèse. Vous documenterez au moins 3 des 5 points suivants :

  • évolution de la construction sociale de la catégorie (dénominations ; représentations ; etc.) ;
  • caractéristiques socio-démographiques du public ;
  • caractéristiques des organisations, des professionnels qui prennent en charge ce public ;
  • description et analyse des actions menées par les professionnels et dynamiques de socialisation, d'insertion qu'elles soient individuelles ou collectives;
  • formes d'exclusion dont le public fait l'objet et effets sur les personnes concernées, sur les professionnels.

Modalités d'évaluation

Sont évalués :

A. La participation individuelle au travail collectif (note individuelle sur 20). Elle recouvre 2 aspects : une compétence sociale (contribution à la réflexion collective, capacité d'écoute et d'intégration du point de vue de chacun, organisation…) ; la production d'un document rédigé (5 pages maximum) et présenté au reste du groupe qui explore un ou plusieurs aspects de la production finale : synthèse du cours, analyse de textes, production d'entretien, analyse d'entretien, etc.). Le groupe est laissé autonome dans la répartition du travail au sein de ses membres. (Note individuelle sur 20).

B. Le document écrit collectivement de 10 pages (note collective sur 20). Plusieurs critères d'évaluation sont mobilisés :

  • Conformité à la commande : réponse aux 3 points sur 5
  • Pertinence de la problématique et des hypothèses
  • Qualité de la démonstration : travail de recherche, bibliographie, structuration du raisonnement, solidité de la démonstration
  • Qualité formelle : clarté du texte et qualité de rédaction : grammaire, syntaxe, orthographe, respect des normes d'écriture (sourçage & légendage), présentation d'ensemble

C.     La soutenance orale (note collective sur 20). Plusieurs critères d'évaluation sont mobilisés :

  • Structuration de l'exposé
  • Clarté des propos
  • Aisance à l'oral
  • Pertinence des réponses aux questions, des mises en perspective, des ouvertures

Pour chaque étudiant.e, la note finale du TRS103 est constituée par la moyenne de ces trois notes (A, B, C) : note individuelle (1/3) + note dossier écrit (1/3) + note soutenance orale (1/3)

Aucune de ces trois notes ne peut être inférieure à 10 pour obtention de l'UE.

Contenu de la formation

Les cours sont animés par des universitaires et des experts auprès de ces publics. Ils visent à donner des bases pour l'analyse de textes (scientifiques, journalistiques, professionnels) et pour la production et l'analyse d'entretiens. Les cours alternent entre apports théoriques, études de cas, études de textes et apports méthodologiques en vue de l'analyse des matériaux produits par les étudiant.e.s eux.elles-mêmes (entretiens). L'identification de la nature des textes ou de la provenance des données analysés est un préalable à leur analyse. Les cours ambitionnent de préparer les étudiant.e.s à l'élaboration collective d'un document de synthèse et de sa présentation orale devant jury et public (construire un propos, défendre une thèse, élaborer des arguments et contre-arguments, répondre à des questions).

Bibliographie
  • CASTEL R.,: 2003. L’insécurité sociale. Qu’est-ce qu’être protégé ?, Paris : Le Seuil.
  • DECLERCK P.,: 2003. Les naufragés, Paris : Pocket, Coll. Terre humaine.
  • BLANC A.,: 2004. Les handicapés au travail. Analyse sociologique d’un dispositif d’insertion professionnelle, Paris : Dunod, Coll. Action sociale.
  • EBERSOLD S.,: 2001. La naissance de l’inemployable. Ou l’insertion aux risques de l’exclusion, Rennes : PUR, Coll. Le sens social.
  • JAMOULLE P.,: 2008. Des hommes sur le fil. La construction de l'identité masculine en mi-lieux précaires, Paris, La Découverte.
  • PAUGAM S.,: 1997. La disqualification sociale. Essai sur la nouvelle pauvreté, Paris : PUF, Coll. Sociologies (Réédité en poche).
  • ROBERT C., VANONI D.,: 2007. Logement et cohésion sociale. Le mal-logement au cœur des inégalités, Paris : La Découverte.
  • THOMAS H.,: 1997. La production des exclus. Politiques sociales et processus de déso-cialisation politique, Paris : PUF.
  • VERBUNT G.,: 2004. La question interculturelle dans le travail social. Repères et pers-pectives, Paris : La Découverte.

Cette UE apparaît dans les diplômes et certificats suivants :

  • CC11100A : Certificat de compétence Addiction, prévention et santé
  • LP11001A : Licence professionnelle Sciences humaines et sociales mention intervention sociale : insertion et réinsertion sociale et professionnelle parcours Insertion sociale et professionnelle
  • LP11002A : Licence professionnelle Sciences humaines et sociales mention intervention sociale : insertion et réinsertion sociale et professionnelle parcours Insertion par la culture
  • LP11002A : Licence professionnelle Sciences humaines et sociales mention intervention sociale : insertion et réinsertion sociale et professionnelle parcours Insertion par la culture

Prochaines sessions de formation

Filtres :
Centre de formation Semestre
2021/2022
Jours de
formation
Modalité Tarif    
Paris Semestre 1 Mercredi 120 €

Date de début des cours (*) :

  • 20/09/2021

* Les dates fournies sont d'ordre général à toutes les formations.
  Les cours pour cette formation peuvent potentiellement commencer un peu plus tard dans le semestre.

Paris
Semestre 1
Mercredi
Cours du soir
120 €
Légende :
Date de début de cours :
  • Île-de-France :
    • 1er semestre et annuel : 27/09/2021
    • 2e semestre : 21/02/2022
  • Paris :
    • 1er semestre et annuel : 20/09/2021
    • 2e semestre : 07/02/2022

Les dates fournies sont d'ordre général à toutes les formations. Les cours pour cette formation peuvent potentiellement commencer un peu plus tard dans le semestre.

Tarif :

Seul le financement à titre individuel est proposé à l'inscription en ligne. Si vous souhaitez financer votre formation par votre entreprise, vous devez demander un devis auprès de nos centres Tarifs en vigueur depuis le 17 juin 2020.

Annuel :

Il s'étend de fin septembre / début octobre à début juillet (dates indicatives, renseignez-vous auprès de votre centre).

Semestre 1 :

Il s'étend de fin septembre / début octobre à fin janvier / début février (dates indicatives, renseignez-vous auprès de votre centre).

Semestre 2 :

Il s'étend de fin février / début mars à début juillet (dates indicatives, renseignez-vous auprès de votre centre).

Cours du soir :

Les cours commencent le plus souvent à 18h30 dans les centres.

  Cours en journée :

Se renseigner auprès du centre pour connaître les horaires.

Cours en ligne :

Les cours sont diffusés sous forme de séances numériques via une plateforme d'e-learning animées et tutorées par un enseignant. Des regroupements peuvent être proposés dont certains sont obligatoires.

  Cours en ligne hybride :

Cette modalité propose une majorité de cours en ligne tuteurés et des regroupements en présentiel obligatoires.

  Cours hybrides :

Cette modalité mixe des cours en présentiel (en cours du soir ou en journée) et des cours en ligne.

  Cours en ligne organisés par un autre
centre CNAM Régional :

Les cours sont diffusés sous forme de séances numériques via une plateforme d'e-learning animées et tutorées par un enseignant.

Recherche en cours ...